Graphique d'une tête qui explose de Scanners

La science de Cronenberg : Transcription 13

DAVID CRONENBERG : Si vous avez une histoire avec des fantômes, c’est une histoire religieuse parce qu’elle suggère qu’il y a une vie après la mort et c’est d’évidence très individualiste, quel que soit le fantôme - père, fils, enfant, mère, etc., mort. Métaphoriquement, je le comprends bien parce que je suis hanté par mes parents qui sont morts relativement jeunes. Je les entends, je les vois, mais je ne sais pas d’où ça vient. Et je comprends mon désir de les avoir encore en vie, de la façon dont ils sont vivants dans ma tête. Donc si un film ou un art montrait clairement ce qu’était un fantôme, opposé à une chose flottante ici et là, cela ne me dérangerait pas. Mais ce n’est généralement pas le cas. C’est juste une sorte de structure très primitive, à base religieuse, qui dit qu’il y a de la vie après la mort.