Graphique d'une tête qui explose de Scanners

La science de Cronenberg : Transcription 08

DAVID CRONENBERG : Le projet existentialiste n’est pas un projet facile. D’un autre côté, la plupart des religions ne facilitent pas leur religion non plus et c’est peut-être une sorte d’acceptation inconsciente de la réalité de la condition humaine. Il n’y a pas de route facile jusqu’au paradis, vous devez prier six fois par jour ou faire ce que votre religion demande. Ce n’est pas facile et pour moi, c’est une acceptation tacite de la réalité de la condition humaine qui est que ça ne va pas être facile. L’histoire finit mal. Elle finit mal si vous aimez la vie et ne voulez pas mourir, mais tout le monde a une mauvaise fin à sa propre histoire.