Graphique d'un lézard à deux têtes d'eXistenZ

Transcription : Dead Ringers: Sets

CAROL SPIER : L’hôpital dans Alter ego était une sorte de...Ça a commencé quand on est sorti à la recherche d’un site, parce que notre budget n’était pas bien gros. Je crois qu’on a été voir tous les hôpitaux dans lesquels on avait le droit de tourner à Toronto. Et David et moi, on revenait de chaque excursion à un hôpital en disant, « Oh la, la, c’est vraiment barbant. » ou « c'est vraiment nul. »

J'ai essayé d’inventer un moyen qui nous permettrait potentiellement de le construire, sachant que notre budget était très bas. Alors j’ai pensé à faire quelque chose qui était un thème modulaire. On a construit des éléments de décor modulaires. On a commencé...Parce que c’était une forme octogonale au départ, on avait des éléments coins qui étaient comme des colonnes qui étaient construites en acier – ou pour avoir l’air d’être en acier –et on avait des murs. Et toutes ces choses flottaient, donc on pouvait ouvrir, on pouvait conserver la forme octogonale, on pouvait l’ouvrir, on pouvait l'étirer pour en faire une forme plus grosse ou faire une forme plus petite. Donc, toutes ces pièces pouvaient être déplacées pour créer le bloc opératoire, qui s'ouvrait sur une salle d'observation; la salle d’hôpital où il se réveille; un bureau; une cafétéria; et je crois une autre pièce, dont je ne me rappelle plus exactement ce que c’était. Mais c’était toutes ces salles étaient tous les mêmes éléments de décor qui étaient déplacés pour créer un espace différent.

Dans Alter ego, la clinique Mantle, et l’appartement des jumeaux, étaient principalement basés, à ce point, sur une sorte d'architecture très moderne, de style italien. On voulait que ce soit très froid, acier, et pas vraiment engageant. Donc tout est angulaire, avec des tas d’angles aigus, et là encore, très gris et du genre acier.